Photo : © Allessio Mei

À la source : la nature

Dans mes modèles, je m’inspire beaucoup de la nature et cela se reflète sur mon choix de couleurs et de matières. Bien avant mon arrivée en France je faisais de la peinture, et c’est encore aujourd’hui une de mes occupations préférées. J’aime travailler sur de grandes toiles pour avoir l’espace de m’exprimer et j’utilise le plus souvent des couleurs vives.
J’ai grandi dans la campagne danoise à côté d’un grand fjord, Limfjorden, près de la mer du Nord. 
J’ai passé la plus grande partie de mon enfance sur le dos de mon cheval, ce qui m’a permis d’apprécier chaque moment et chaque saison en pleine nature. Mes parents cultivaient le jardin et j’ai appris à apprécier la vie merveilleuse de la flore qui nous offre tant de couleurs, tant de sensations. Je me rends de plus en plus compte que l’on s’humanise avec la nature. Et pour moi cela devient une nécessité d’y passer davantage de temps. Mon goût pour la combinaison des couleurs et des matières est sans aucun doute venu de cette symbiose avec la nature.

L’évidence de la féminité

Je travaille depuis dix ans à Paris. Venir y vivre n’est pas un rêve d’enfant mais cela s’est fait naturellement après que j’ai passé un bachelor de français à la Syddansk Universitet d’Odense, au Danemark. Une de mes premières commandes est d’ailleurs venue d’une de mes professeur(e)s. Elle m’avait vue avec une chemise en soie verte à fines rayures bleues que je m’étais faite moi-même.
J’ai toujours eu l’impression de pouvoir mettre en valeur les femmes. Je vois ce qui leur va en termes de coupe et de couleurs. En tout cas, je le sens comme ça. 
Les modèles que je crée sont tous confectionnés par de belles personnes qui ont un vrai savoir faire en couture et une vraie connaissance des matières. Chaque pièce est fabriquée par leur mains avec soin et précision et toute ma production est ‘Made in France’, voire ‘in Paris’.

J’ai toujours aimé m’exprimer par le dessin.
Ma première formation est l’architecture : quatre années à l’école Struer Handels- og Tekniske Skole, au Danemark. Apparemment assez éloigné de l’habillement. Et pourtant je suis sûre d’avoir transposé ce goût pour la structure dans la création de mes vêtements.
J’essaye d’imaginer des habits pour les femmes qui osent être en dehors du ‘mainstream’. Je fais à la fois du sur-mesure et du prêt-à-porter en petites séries. La combinaison de ces deux façons de travailler me convient très bien car elle entretient l’intérêt, le plaisir et l’étonnement que j’éprouve à créer.

Anna Fjord

Mes vêtements sont à la fois originaux et faciles à porter pour toutes les femmes. Ils conviennent aussi bien pour un moment festif qu’au quotidien, par exemple avec un jean. Les coupes privilégient la simplicité, les lignes pures. La majorité de mes modèles sont cintrés à la taille, ce qui dessine bien la silhouette.

J’aurais d’ailleurs adoré vivre à une autre époque, où nous les femmes portions de ‘vraies robes’ avec une belle longueur qui faisait danser et chatoyer les tissus. J’aime cette féminité évidente  – sans exagération bien sûr.

Tout naturellement.

06 29 83 11 46